La personnalité est la tendance d’un individu à se comporter ou à interagir avec les autres d’une certaine manière dans certaines conditions. Pour évaluer la personnalité, nous nous basons sur des traits mesurables de la personne qui lui font adopter certaines manières de réagir et d’entrer en relation avec les autres. En outre, on parle de traits ou de tendances qui sont considérés comme stables tout au long de la vie de l’individu.

Pourquoi évaluer la personnalité ?

La raison pour laquelle les entreprises et les organisations souhaitent évaluer la personnalité de leurs employés ou de leurs candidats à un emploi est que, selon les tâches à accomplir, le degré d’interaction requis avec les autres et la culture de l’organisation elle-même, les performances professionnelles d’une personne peuvent varier considérablement.

Le MBTI pour le team building peut être un exemple d’évaluation.  Imaginez que dans une équipe de travail, tous les membres de l’équipe ont le même profil, étant tous dominants (voulant “diriger”) ou tous dépendants (préférence pour suivre les directives des autres). L’échec est garanti, vous ne pensez pas ? Les conflits interpersonnels inhérents aux relations humaines augmenteraient de manière exponentielle. Pour une simple question d’équilibre homéostatique, nous devrions avoir une équipe hybride dans laquelle il y a des profils d’un type et d’un autre, avec des compétences complémentaires.

En revanche, si nous procédons à une analyse plus approfondie de la personnalité et prenons en considération d’autres facteurs tels que le degré de nervosisme, de maîtrise de soi, d’émotivité, etc., nous pouvons prédire la probabilité d’avoir des “liaisons” avec des collègues, des clients, etc. Si vous vous arrêtez pour réfléchir un instant, vous êtes sûrement capable d’identifier dans votre environnement proche (personnel et professionnel) des personnes qui semblent rechercher le conflit permanent. 

Quand la personnalité se développe-t-elle ?

À ce jour, de nombreuses recherches ont tenté de déterminer si la personnalité est le résultat de l’hérédité (les gènes) ou de l’environnement. Notre pensée intuitive pourrait nous amener à penser que la personnalité est façonnée par notre éducation et nos expériences de vie dans les premières années de la vie, plutôt que par le facteur biologique. Ce qui est curieux, c’est que les résultats de ces recherches, mettent en évidence que c’est précisément l’hérédité qui est le facteur le plus pertinent.

Il convient de préciser que lorsque nous parlons d’hérédité, nous nous référons à des facteurs qui sont déjà déterminés à la naissance. Un jeu de hasard qui dépend de qui sont nos parents et dans lequel la nature nous distribuera de “bonnes cartes et de moins bonnes cartes”.

De nombreuses études sur la personnalité ont été réalisées sur des jumeaux. En effet, elle permet à l’analyse comparative de répondre à l’éternel débat entre la nature et l’éducation. La conclusion de ces études est que les personnalités de vrais jumeaux (monozygotes) qui ont été élevés dans des foyers différents sont plus similaires entre elles que les personnalités des frères et sœurs avec lesquels ces jumeaux ont été élevés.

En tout cas, bien que nous admettions l’importance du facteur génétique dans la configuration de notre personnalité, il n’est pas exclusif puisqu’il existe une autre partie de nous qui est apprise de l’environnement.

mlconseil